Assemblée Générale

 
 

L’assemblée générale 2015 s’est tenue le 3 Mars dernier, vous pouvez lire le compte-rendu du secrétaire Roger Verron, ci-dessous

P1250930 - Copie

 

 

 

 

 
Soldats je suis content de Vous

Heureux de leur circuit ligérien rive droite jusqu’à Varades, puis rive gauche de St Florent-le-Vieil jusqu’à la Divatte, et direction Vertou, les bénévoles nazairiens sont les premiers à investir la salle Sèvre-et-Maine.
Peu à peu ce fut le brouhaha habituel des gens qui se retrouvent pour cette réunion annuelle, heureux d’échanger quelques mots pendant les formalités de signature. Mais cependant, quelque chose d’indéfinissable dans l’air laissait présager que cette soirée avait un caractère exceptionnel. « L’Hymne à la joie » interprété par des écoliers haïtiens ajoutait encore au caractère quasi mystique de cette assemblée… à laquelle participent plus de 350 personnes.

Ouverture

Le Président Pierre Lefeuvre, avec son habituelle souriante autorité, ouvre sa dixième Assemblée Générale annonçant, qu’exceptionnellement, son rapport moral viendrait en dernier.
Avec gravité il demande un moment de recueillement pour les membres actifs décédés depuis la création de l’Association.
Il donne lecture de la lettre de Laurent Dejoie, ancien maire de Vertou, Conseiller Régional des Pays de Loire. C’est bien la première fois que ce dernier manque une A.G. de Papiers de l’Espoir. Au-delà des termes officiels d’excuse et de félicitations, il est facile de saisir les liens amicaux qui unissent les deux hommes.
Madame Errante, députée de la circonscription, est également excusée, retenue qu’elle est par ses obligations à l’Assemblée Nationale.

Les Rapports

Coup d’œil sur 2014 Présentation de Xavier Vinet, représentant Auguste Priou.

L’Association compte 189 bénévoles, 36 à St Nazaire, le reste à Vertou, sans oublier les « fidèles isolés » de La Roche-sur-Yon et de La Planche.
Grâce aux 900 points de collecte, dont les principaux restent bien sûr les centres de courrier de la Poste et les Mediaposts, nous avons recueilli et revendu 3 783 T de papier et carton.
Cela a été possible grâce aux sept véhicules ( 5 à Vertou –dont 2 poids lourds-, 2 à St Nazaire) qui ont parcouru en tout 122 000 km, et surtout grâce aux volontaires qui n’ont pas hésité à consacrer chacun nombre de demi-journées pour assurer les ramassages ou valoriser ceux-ci par les opérations de tris (315 T d’écrits blancs en 2014). Les recycleurs nous payent les écrits blancs deux fois plus chers que les autres catégories de papier.
2 050 T sont passées par le local de Vertou avant d’être dirigées vers nos deux recycleurs, ou bien Veolia, ou bien GDE.
Le prix du gazole, en baisse au second semestre, est aussi un facteur d’optimisme financier.
La Communication Présentation de Guy Manceau.

Comme tous les ans l’association Papiers de l’Espoir est intervenue dans les établissements scolaires afin de sensibiliser les jeunes à la nécessité de trier, d’économiser le papier. Un geste écologique pour l’avenir de la planète, pour notre avenir. Il n’est pas inutile de rappeler que la mise à disposition de bacs pour collecter le papier est, de notre part, un geste pédagogique et non économique.
Démarche nouvelle, qui tend à se développer, intervention auprès des collectivités territoriales dans le même esprit que les établissements scolaires…
Œuvrer bénévolement à l’Association c’est bien, mais prévoir des moments de détente pour tous est indispensable pour le moral. Ainsi en 2014, nous nous sommes retrouvés à plus de 160 personnes (bénévoles et conjoints) à St Nazaire pour la découverte des installations de l’antenne locale, un repas au restaurant l’Atuvue et une après-midi de découverte de la Brière en barque, en calèche, en rosalie, le 22 septembre. C’est la première fois que nous étions aussi nombreux pour une journée de détente, il faudra songer à renouveler cette expérience.
Nous ne pouvons passer sous silence la Journée des Bénévoles et les Portes Ouvertes du 10 octobre 2014 . Ce vendredi a permis, le matin, un temps de réflexion pour les bénévoles dans le cadre de leur engagement au sein de l’Association, et ensuite, l’après-midi, d’accueillir amis, officiels, partenaires économique, associations soutenues. Un grand moment de sérieux, de détente, mais aussi, avouons le, de fierté, à faire connaître au plus grand nombre les résultats obtenus. Les bénévoles qui avaient porté l’ Association sur les fonts baptismaux et qui n’avaient pas encore été décorés ont reçu la Médaille du Bénévolat Associatif des mains de M. Amailland, maire de Vertou.
L’illustration de l’A.G. par des photographies, des tableaux relève également du ressort de cette commission.

Rapport financier Présentation de Pierre Leitner.

Faire chanter nos statistiques économiques sans lasser l’auditoire est l’exercice auquel notre ami Pierre est encore parvenu avec son brio habituel.
Des recettes (collecte, adhésions, dons…) qui dépassent un demi million d’Euros, grâce à des cours d’achat qui sont restés stables ; des frais de fonctionnement qui ne se sont pas envolés outrageusement malgré les festivités du dixième anniversaire de Papiers de l’Espoir ; des charges de collecte qui ont été intelligemment resserrées pour n’atteindre que 21 % des recettes ; un carburant dont le prix est resté raisonnable… voici les raisons pour lesquelles le résultat d’exploitation représente 68 % des recettes. Ce qui a permis de distribuer un peu plus de 300 000 € pour une cinquantaine de projets différents.
Nous espérons, en 2015, collecter 3 600 T de papier et carton, et misons sur un prix moyen de 1, 25 € la T.

M. Bardoul , Commissaire aux Comptes, affirme
– que les comptes qui ont été présentés sont sincères et véritables,
– que les Administrateurs de l’Association ne perçoivent aucune rémunération,
– que l’autonomie financière de l’Association se situe à 99 %, (30 % est tolérable en principe),
– qu’il n’y a pas de dettes,
– que les amortissements sont bien provisionnés,
– que les fonds propres permettent de faire face à deux années de fonctionnement d’aides humanitaires.

L’assemblée, à main levée, adopte le rapport financier, donne quitus aux administrateurs pour leur bonne gestion et décide que la cotisation annuelle reste fixée à 5 € par personne.

Un moment de pause est observé pour permettre aux scrutateurs de récupérer, en bout d’allée, les bulletins de vote distribués à l’entrée.

TEMOIGNAGES D’AILLEURS

Une trentaine de photos parmi celles ramenées du Burkina-Faso me permettent d’illustrer le choc que j’y ai ressenti lors de mon séjour au tout début 2014.
Les pistes défoncées, les cochons se nourrissant des immondices au milieu des rues dénotent déjà la grande pauvreté, alors que l’on est à Saaba, banlieue distante de 20 km de Ouagadougou, la capitale.
Les classes surchargées (67 enfants en C.P.), le manque de matériel pédagogique, de livres et de fournitures confirme les difficultés de scolarisation de la gente écolière.
Sur 520 élèves, seulement 180 déjeunent à la « cantine » le midi, les familles ne pouvant payer 0, 20 € demandé par repas.
Ce triste constat doit nous amener à reconsidérer notre situation de nantis et surtout à continuer à apporter notre soutien financier à Stanafrique, qui intervient au groupe scolaire St Joseph de Saaba pour améliorer le quotidien des jeunes.

Dix ans de Papiers de l’Espoir, dix ans d’intervention au Sénégal. La délégation vertavienne composée de huit membres respectant la parité (Chantal Cercler, Nicole Durand, Maryvonne Mahé, Chantale Moyon, Jean-Luc Cercler, Jacques Durand, Joseph Thuault, Xavier Vinet) ont pu se rendre compte des améliorations qui ont été apportées au quotidien des élèves et des professeurs des écoles aidées.
Grâce à l’expérience de Nicole et Jacques Durand, à l’origine de cette formidable épopée de générosité, les six néophytes ont dû d’abord s’acclimater aux difficultés du quotidien des autochtones. Mise à part la « douceur de l’hiver sénégalais » on se retrouve à mille lieues du petit confort français. Mais l’accueil souriant, attentionné et bon enfant fait oublier bien des désagréments.
Il est à souhaiter que les bouleversements économiques de la mondialisation n’entraînent pas le Sénégal vers des actes encore plus préjudiciables, comme la déforestation par exemple.
Le reportage photographique et les témoignages des émissaires mettent bien en exergue combien les apports financiers de Papiers de l’Espoir ont permis à la population locale de progresser dans le chemin de l’éducation.
L’interview de Jacques Durand, donné à la télévision locale sénégalaise illustre bien ce phénomène : « Au tout début de notre intervention au Sénégal, en 2015, notre aide concernait 1 école et 78 élèves. Fin 2014 nous intervenons dans 13 écoles pour 3 537 élèves. Il faut rajouter l’atelier de couture, pour les uniformes et qui a permis de créer une dizaine d’emplois ».
Nul doute que ces témoignages porteront leurs fruits et que le soutien au Sénégal perdurera… Souhaitons que, peu à peu, se dégage parmi les scolarisés une « élite » qui saura véritablement se prendre en charge…

La dernière intervention est menée conjointement par José Fonseca-Pereira, instituteur, et Paul Priou ecclésiastique vertavien installé au Vénézuela. Paul exerce son ministère apostolique dans ce pays d’Amérique du Sud depuis 1969. Sa rencontre avec José l’a poussé à se pencher sur les problèmes de scolarisation des enfants des banlieues défavorisées (pléonasme, diront certains) des grandes villes de ce pays.
Ainsi a été imaginé un système d’apprentissage de la lecture au travers de récits qui racontent la vie quotidienne des gens de milieux modestes, de ceux que l’on pourrait appeler, sans aucune intention de discrimination, les gens simples, le petit peuple.
A donc été créée une maison d’Edition : Ediciones del Pueblo qui, grâce au soutien financier de Papiers de l’Espoir a édité des Historias de la vida, Histoires de vie, 18, au total (quotidien du pêcheur, de l’agriculteur, du routier…)
C’est dans ces publications, reconnues par le Ministère de l’Education Nationale Vénézuélienne que les élèves apprennent à lire ou se perfectionnent à la lecture, et que les instituteurs suivent des formations pour propager cette initiation.
Il faut noter que nombre d’écoles ont mis ces livres dans leurs bibliothèques, à disposition des parents, ceux-ci peuvent ainsi enrichir leurs connaissances de la vie locale et aider leurs enfants dans leurs progrès scolaires, voire apprendre eux-mêmes à lire…
L’ assemblée était d’autant plus attentive à ces deux intervenants que Paul traduisait en léger différé les propos de José qui ne pratique pas la langue de Molière.
Muchas gracias a José y Paul, escucharles fui un agradable momento y nos permite de conocer las dificultades que viven cada dia. Hasta la proxima, si Dios quiere, y la Virgén también ! como se dice en los paises de America del Sur.

RESULTATS DES ELECTIONS

Pendant les trois interventions précédentes 264 bulletins de vote ont été dépouillés
Aucun des postulants au titre d’administrateur n’a obtenu moins de 260 suffrages.

Sont donc élus :
– CERCLER Ch.
– DUPLESSIS J.
– LEMANACH B.
– MOYON Ch.
– PRIOU A.
– VINET X

Félicitations à eux tous.

INTERVENTION DE M. LE MAIRE

M. Amailland, malgré les multiples tâches qui lui incombent en raison de ses fonctions d’édile et les préoccupations de la compagne électorale nous a fait le plaisir et l’honneur d’être présent pour cette A.G. Il tenait à être personnellement présent plutôt que de déléguer un de ses adjoints.
Il a tout d’abord remercié les bénévoles qui, au-delà de leur disponibilité donnent, dans tout le département, une excellente image de la disponibilité et de l’engagement associatif des Vertaviens.
Ses félicitations sont ensuite allées au Président Lefeuvre qui a su concrétiser au travers de Papiers de l’Espoir générosité, souci humanitaire et développement durable depuis 10 ans.
Il a enfin encouragé l’Association a pérennisé son action car ce n’est que par l’éducation que l’on peut espérer élever les sociétés à travers le monde.

RAPPORT MORAL DU PRESIDENT LEFEUVRE

Il n’était pas difficile de deviner au ton de la voix l’émotion qui étreignait notre président lorsque, au terme de cette assemblée il a fait un rapide bilan de 10 ans de Papiers de l’Espoir avec les compagnons du début (une petite vingtaine) qu’il a invités à le rejoindre sur la scène.
Que de chemin parcouru depuis l’expérience commencée avec « La petite goutte d’eau », abandonnée pour divergence de vue associative. Quelle satisfaction de voir que la vingtaine de compagnons a été multipliée par dix (Eh, Pierrot, dans cent ans ils seront 2 000). Mais surtout, ce dont il pourrait s’enorgueillir –et ce n’est vraiment pas son genre- c’est qu’en 10 ans de présidence plus de 1 Million d’Euros ont été attribués à des projets humanitaires, essentiellement à caractère éducatif.

Cela méritait bien les applaudissements nourris de l’assemblée.

Admirant sur scène notre président entouré de ses premiers fidèles, j’ai bien cru voir, sans pourtant fermer les yeux, Napoléon au milieu de ses grognards, leur pinçant l’oreille et disant « Soldats, je suis fier de vous ». D’où le titre de ce compte-rendu.

L’ex-président a invité l’assistance à venir admirer le tableau qui lui a été offert. Cette œuvre a été réalisée par Patrick Vaillant qui la commente lui-même. « Je l’ai réalisé avec des papiers découpés et collés. En haut, tout à droite, ce sont les stocks accumulés par l’action de Papiers de l’Espoir. On peut apercevoir la flotte des véhicules de l’Association, et une pluie d’Euros qui correspond aux dons distribués à travers le monde ». La prochaine exposition de Patrick Vaillant aura lieu courant 2016 à St Sébastien-sur-Loire, et, comme d’habitude, le produit de la vente de ses œuvres sera reversé à Pour un Sourire d’Enfant.

Un généreux buffet a clôturé cette Assemblée Générale.

Le secrétaire : R. Verron
(avec la collaboration de P. Leitner pour la partie artistique)

 

Comments are closed

Sorry, but you cannot leave a comment for this post.